Agence Web Lyonnaise spécialisée dans la création et développement de site internet dans la région Auvergne-Rhône-Alpes

09/01/2017


Quel navigateur est véritablement le meilleur en 2017 ?

navigateur web chrome firefox safari edge opera internet explorer ergonomie performances sécurité normes et standards


Portes d’entrée du Web, les navigateurs bataillent pour la place du meilleur et du plus utilisé. Disponible sur nos ordinateurs depuis Netscape en 1994, aujourd’hui présents jusque dans nos mobiles, Google Chrome, Mozilla Firefox, Safari, Opera, Microsoft Edge sont les principaux acteurs de cette bataille. Mais lequel est véritablement le meilleur pour naviguer sur Internet ? Mastodonte lancé par Google, Chrome reste largement en tête et impose sa domination avec près de 58% d’utilisation mondiale, timidement suivi par Firefox (13%), Safari (11%), Internet Explorer (9%) et Edge (3%). Source : StatCounter En France, Chrome est aussi en tête avec 47% d’utilisation, toujours suivi par Firefox (22%), Safari (14%), Internet Explorer (9%) et Edge (4,8%) profitant de l’adoption de Windows 10 pour se faire une place parmi les utilisateurs. Source : StatCounter Malgré cette écrasante utilisation de Google Chrome, qu’en est-il vraiment des performances des navigateurs aujourd’hui ? Ergonomie/UX : Soucieux de l’ergonomie de son navigateur, Mozilla propose de placer ses propres raccourcis dans la barre de menus de Firefox, permettant l’accès à certaines fonctionnalités plus rapidement (navigation privée, historique, plein écran, etc…). De même, Safari facilite la tâche à ses utilisateurs en leur permettant de stocker des onglets actifs, sans prendre de place dans la barre d’onglets. Opéra adopte les codes actuels du Web afin d’être intuitif pour ses utilisateurs. Rien d’innovant du côté de chez Microsoft, Edge possède quand même une fonction de partage rapide via mail ou à partir des réseaux sociaux. Mauvais élève, malgré son côté user-friendly et sa sobriété, Chrome reste minimaliste, parfois même un peu trop, obligeant l’utilisateur à creuser pour accéder à certaines fonctionnalités. Performances : Des performances élevées vont de paire avec consommation excessive de mémoire vive, comme nous le montre Google Chrome et Edge, deux navigateurs très fluides et ultra-réactifs mais aussi très gourmands en mémoire vive. Safari, le navigateur créé par Apple est optimisé pour MacOS uniquement, Apple ayant décidé d’abandonner la version Windows depuis 2012. Firefox reste très équilibré et conserve sa fluidité malgré l’ouverture de nombreux onglets. Attention à l’installation d’extensions qui peut amener à des ralentissements. Du côté d’Opera, le mode Turbo compresse les pages afin de les afficher plus rapidement, idéal pour les connexions lentes. Sécurité : A l'image de ses confrères, afin que ses utilisateurs soient informés, Opéra indique en début du champ d’adresse à l’utilisateur si l’accès au site est fiable, s’il utilise le micro et la webcam. Il est également possible de désactiver le service de prédiction pendant la saisie dans la barre d’adresse. Chrome est le mauvais élève en ce qui concerne la confidentialité des données de ses utilisateurs. En effet, Google collectant des masses de données via son navigateur, notamment tout ce que l’on pourrait saisir dans le champ d’adresse, même si la recherche n’est pas lancée. Bénéficiant des dernières mises à jour de Flash, Chrome présente moins de failles de sécurité liées à ce plugin. A l’inverse, par sécurité, Firefox bloque le controversé Flash malgré ses multiples corrections et ne collecte aucune donnée concernant ses utilisateurs. Véritable avancée de Microsoft pour son navigateur Edge, Active X n’est plus pris en charge, permettant à son navigateur de ne plus être soumis à d’énormes failles concernant les malwares et adwares. Et comme Safari, chaque onglet est lancé indépendamment des autres, dans une zone étanche, limitant les intrusions et les problèmes liés aux pages web malsaines. Support des standards actuels : Les langages HTML5 et CSS3 sont les standards du Web actuel. Leurs supports par les navigateurs est donc indispensables pour l’affichage des sites internet visités. Sur 555 éléments HTML5, Google Chrome en supporte 492, suivi par Opera (489) et Firefox (461), Edge (460) et Safari petit dernier (370) Source : https://html5test.com/results/desktop.html Sur 45 éléments CSS3, Google Chrome toujours en tête, ex aequo avec Opera, supporte 44 éléments sur 45, suivi par Safari et Firefox (43) et Internet Explorer en bon dernier avec 40 éléments pris en compte. Source : http://fmbip.com/litmus/  En conclusion, les navigateurs supportant le mieux les standards actuels, Google Chrome, Mozilla Firefox et Opera sont à privilégier. Libre à chacun de choisir un de ces navigateurs en fonction de ses préférences d’utilisation, d’ergonomie, de performance ou de confidentialité.


Adresse :

31, Cours Émile Zola 69100 VILLEURBANNE

Téléphone :

04 72 10 93 50

Mail :

serco@point-web.fr