Gestion des campagnes Adwords 69
Boite de communication Rhône

News


Une sélection d’articles traitant de l’actualité numérique, des nouveautés dans les processus de création de sites internet, des mises à jour des algorithmes de référencement (SEO)…

    Top 100 des pires mots de passe en 2019

      "Choisissez votre mot de passe"... Lors de la création d'un compte sur un site de vente, un blog ou un site d'administration, il est toujours demandé de choisir un mot de passe. Bon nombre de personnes se retrouvent alors à réfléchir pendant de longues minutes à un mot de passe qu'ils pourraient retenir facilement. Attention aux pièges des mots de passe trop faciles ! Découvrez ci-dessous les 100 pires mots de passe dans le monde (et bien entendu les plus simples à pirater).

      Top 100 des pires mots de passe :

      Les 20 pires mots de passe

      1 - 123456
      2 - 123456789
      3 - qwerty
      4 - password
      5 - 1234567
      6 - 12345678
      7 - 12345
      8 - iloveyou
      9 - 111111
      10 - 123123
      11 - abc123
      12 - qwerty123
      13 - 1q2w3e4r
      14 - admin
      15 - qwertyuiop
      16 - 654321
      17 - 555555
      18 - lovely
      19 - 7777777
      20 - welcome

       

      Du 21ème au 50ème

      21 - 888888
      22 - princess
      23 - dragon
      24 - password1
      25 - 123qwe
      26 - 666666
      27 - 1qaz2wsx
      28 - 333333
      29 - michael
      30 - sunshine

      31 - liverpool
      32 - 777777
      33 - 1q2w3e4r5t
      34 - donalrd
      35 - freedom
      36 - football
      37 - charlie
      38 - letmein
      39 - !@#$%^&*
      40 - secret

      41 - aa123456
      42 - 987654321
      43 - zxcvbnm
      44 - passw0rd
      45- bailey
      46 - nothing
      47 - shadow
      48 - 121212
      49 - biteme
      50 - ginger

      Du 51ème au 80ème

      51 - 1q2w3e
      52 - baseball
      53 - abcdef
      54- harley
      55- george
      56 - summer
      57 - daniel
      58 - watever 
      59 - buster
      60 - jessica

      61 - hello
      62 - nicole
      63 - mercedes
      64 - hunter
      65 - corvette
      66 - joshua
      67 - 1234
      68 - fuckoff
      69 - ferrari
      70 - cheese

      71 - a13245
      72 - tigger
      73 - amanda
      74 - andrew
      75 - robert
      76 - blahblah
      77 - 12341234
      78 - matthew
      79 - starwars
      80 - sophie

      Du 81ème au 100ème

      81 - lakers
      82 - solo
      83 - access
      84- 1989
      85- jordan
      86 - google
      87 - maverick
      88 - 1991
      89 - 1990
      90 - ashley

      91 - tesla
      92 - chelsea
      93 - 696969
      94 - trustno1
      95 - cookie
      96 - killer
      97 - banana
      98 - ranger
      99 - test123
      100 - merlin

      Lire l'article

      Quelle taille d'image sur les réseaux ?

        Facebook, Instagram, Twitter, Youtube ou encore Linkedin, il est parfois difficile de retenir les différentes tailles d'images de chaque réseau social. De la photo de couverture à la photo partagée en passant par la photo de profil, découvrez toutes les tailles indispensables à connaître pour publier sur vos réseaux.

        Facebook

        • Photo de profil : 320x320px recommandé ou 180x180px minimum
        • Photo de couverture : 720x315px recommandé ou 400x150px minimum
        • Photo des stories : 1080x1920px
        • Image partagée et image Facebook Ads : 1200x630px recommandé ou 600x315px minimum
        • Image de carrousel : 1080x1080px

        Instagram

        • Photo de profil : 110x110px minimum
        • Photo format portrait : 1080x1350px recommandé ou 1080px de large minimum
        • Photo format paysage : 1080x566px recommandé ou 1080px de large minimum
        • Photo format carré : 1080x1080px recommandé ou 1080px de large minimum

        Twitter

        • Photo de profil : 200x200px
        • Photo de couverture : 1500x500px
        • Partage de photo : 1024x512px
        • Photo de lien : 520x254px

        Youtube

        • Photo de couverture : 2560x1440px recommandé
        • Photo de chaîne : 800x800px

        Linkedin

        • Photo de profil : 400x400px
        • Photo de couverture : 1536x768px recommandé ou 1192x220px minimum
        • Photo de lien : 520x272px
        • Partage de photo : 520x320px
        • Logo de page : 300x300px

        Lire l'article

        45 chiffres clefs du web

          Le monde du web est un environnement complexe mais également fascinant. Pour arriver à se faire une place et développer son chiffre d'affaires, il faut savoir comment se comportent les utilisateurs et savoir analyser toutes les statistiques du monde du web. Découvrons les 45 chiffres du web pour développer votre entreprise.

          1 - Chiffres globaux d'internet

          • Il existe 1,60 milliards de sites web,
          • 46% du trafic mondial se fait sur ordinateur, et 54% sur appareils mobiles,
          • Les 5 sites les plus visités par mois sont : Google (60.49 billions), Youtube (24.31 billions), Facebook (19.98 billions), Baldu (9.77 billions), Wikipédia (4.69 billions). Netflix et Reddit arrivent en 17ème et 20ème position,
          • Les systèmes d’exploitation les plus utilisés sont : Android (42.26%), Windows (35.93%), IOS (12.82%),
          • En 1 minute : Google enregistre 3.8 millions de requêtes, 4 millions de vidéos sur regardées sur Youtube, 750.000 titres sont écoutés sur Spotify et 100.000 heures de séries/films sont regardés sur Netflix,
          • Il existe 200.000 sites marchands en France,
          • 45% des TPE, PME françaises n’ont pas de site internet,
          • 88% des français ont accès à Internet (57,29 millions de personnes),
          • 93% des français ont un mobile, 71% un smartphone, 81% un ordinateur, 41% une tablette,
          • 19% des français utilisent la recherche vocale,
          • 36% des français utilisent un adblocker pour stopper l’affichage des publicités,
          • 4.9 milliards d’euros ont été investis dans la publicité en ligne en France en 2018,

          2 - Chiffres du SEO et référencement local

          • 50% des requêtes de recherche ont quatre mots ou plus,
          • 88% des consommateurs qui cherchent une entreprise sur mobile appellent ou vont au magasin dans les 24 heures,
          • 78% des recherches mobiles basées sur la localisation aboutissent à un achat hors ligne,
          • 94% des utilisateurs mobile recherchent de l’information locale sur leur téléphone,

          3 - Chiffres sur les réseaux sociaux

          • 38 millions de Français utilisent les réseaux sociaux soit 58% de la population,
          • Chaque internaute possède 5.8 comptes,
          • Par jour, 1h17 est passée sur les réseaux sociaux et 80% du temps se fait sur téléphone,
          • Sur les réseaux, le trafic le plus élevé se produit entre 13h et 15 h et le taux d’engagement est 18% plus élevé les jeudis et vendredis,
          • Seules trois marques grand public figurent dans le classement des 20 premières pages Facebook : Samsung, Coca-Cola et McDonald’s,
          • La durée de visite moyenne de Youtube est de 40 minutes,
          • Les posts Facebook avec des images voient 2,3 fois plus d’engagements que ceux sans images,
          • 80% des prospects B2B proviennent de LinkedIn,
          • Les photos avec un visage obtiennent 38% de likes en plus sur Instagram,

          4 - Chiffres sur les sites 

          • 57% des internautes ne recommandent pas une entreprise avec un design de site internet mal conçu,
          • 40% des visiteurs d’un site web partent s’il prend plus de 3 secondes pour se charger,
          • 50% de ventes sont perdues parce que les consommateurs ne trouvent pas l’information qu’ils recherchent,
          • 80% des clients ne s’engagent pas avec du contenu qui s’affiche mal sur leur appareil,
          • 70% des sites de PME n’ont pas de calls-to-action (CTA) clair,
          • 72 % des internautes font autant confiance aux avis en ligne qu’aux recommandations personnelles,

          5 - Chiffres sur le ecommerce

          • 82.7% des Français achètent en ligne,
          • 50% des achats se font sur mobile,
          • 67.6% des 30-44 ans achètent en ligne contre 64.6% pour les 15-29 ans,
          • Le temps moyen passé sur un site est de 2 minutes et 17 secondes,
          • 40% des internautes arrivant sur un site repartent aussitôt,
          • Le panier moyen est passé de 89€ en moyenne en 2005 à 65.5€ en 2017,
          • 1 seconde de temps de chargement en plus conduit à 7% de conversion en moins,
          • Le taux d’abandon de panier sur mobile est à 97% contre 75% sur ordinateur. Cela représente 18 milliards de dollars de pertes de vente chaque année.
          • Au niveau mondial, 55% des ventes en ligne ont lieu directement sur les e-commerces des marques. Les 45% restants se font sur des marketplaces. (Alibaba, Amazon, eBay , JD.com).
          • La vidéo aide à persuader 73% des consommateurs à acheter,
          • 8 consommateurs sur 10 font leurs achats en ligne si la livraison est offerte,
          • Les consommateurs dépensent 30% de plus par commande si la livraison gratuite est incluse,
          • 66% des acheteurs abandonnent leur panier à cause des frais de port.



          Sources :

          https://www.blogdumoderateur.com/etude-conversion-contentsquare/?utm_source=blogdumoderateur&utm_medium=email&utm_campaign=newsletter_hebdomadaire

          https://blog-fr.orson.io/web-marketing/100-statistiques-sites-internet-2018

          https://fr.statista.com/themes/2771/l-utilisation-d-internet-en-france/

          https://www.journaldunet.com/ebusiness/commerce/1087519-evolution-panier-moyen-e-commerce-france/

          https://www.alioze.com/chiffres-web

          Lire l'article

          Infographie : Top 7 des éléments qui impactent le SEO

            Quels sont les facteurs impactant le positionnement d'un site internet sur les moteurs de recherche ? 

            Les éléments clefs

            Qualité des mots clefs sélectionnés, nombre de backlinks, considération en tant qu'expert dans son domaine... Suite à une étude menée sur 1500 professionnels du référencement par la société SparkToro en 2019, découvrez 7 des 26 éléments qui impactent le positionnement d'un site internet.

            Ces éléments sont notés de 0 à 10, 0 étant le moins important pour le référencement et 10 le point à ne pas négliger pour le SEO.

            éléments qui impactent le positionnement seo d'un site internet

            Détail des éléments

            Nous avons sélectionné 7 éléments spécifiques et incontournables qui nous apparaissent primordiaux et que nous détaillons comme suit :

            1 - Pertinence du contenu :

            Avec une note de 8,52/10, la pertinence du contenu du site est l'élément n°1 pour un bon référencement. Un site internet peut être extrèmement bien réalisé, avec des couleurs et des effets surprenants, il ne sera d'aucune utilité si son contenu est pauvre. Un site, même s'il ne correspond plus aux critères visuels et techniques de Google, pourra alors être dans les premières positions si son contenu répond avec précision à la requête de l'internaute

            2 - Expressions et mots clefs :  

            Avec une note de 7,50/10, la mise en place d'expressions et mots clefs dans un site internet permet également de répondre à l'élément n°1 "Pertinence du contenu". En effet, un site doit être référencé sur les bons mots clefs et avoir de nombreuses expressions et variantes afin de faire comprendre aux moteurs de recherche de quoi traite le site et à quels types de requêtes il peut répondre. Plus une page possède de mots clefs, variantes et expressions pertinentes, plus il pourra répondre aux attentes des internautes (toujours en respectant les règles d'écriture du SEO). 

            3 - Compatibilité mobile : 

            Avec une note de 7,26/10, pour qu'un site internet soit bien référencé, son interface doit être correctement lisible sur ordinateur/tablette mais surtout sur mobile grâce au responsive. Les sites étant de plus en plus visités depuis un téléphone, les sites internet qui utilisent le mobile first ou le responsive design seront alors privilégiés par Google car l'expérience utilisateur n'en sera que meilleur.

            4 - Liens externes : 

            Avec une note de 6,90/10, pour qu'un site ait un bon référencement, il doit être connu sur internet. La création d'un site seul avec un balisage ne suffit pas. Il est donc indispensable de le faire connaître et qu'il possède de nombreux liens externes pointant vers le site. Les liens peuvent donc être récoltés grâce au référencement dans les annuaires, publireportages, articles de presse, réseaux sociaux, blogs...

            5 - Vitesse du site :

            Avec une note de 6,77/10, la vitesse de chargement d'un site est l'un des facteurs qui fera qu'un internaute restera ou non sur un site. En effet, un site internet trop long à charger fera alors fuire l'internaute qui cherchera un site dont le temps de chargement sera plus rapide. Cherchant à tout prix à recevoir une information le plus rapidement possible, un site avec une vitesse de chargement de plus de 3 secondes peut faire partir jusqu'à 57% des internautes.

            6 - Image : 

            Avec une note de 5,69/10, un site internet ne possédant que du texte ne sera alors pas agréable à regarder pour l'internaute, ce qui dégradera l'expérience utilisateur. En plus d'aérer un texte et de faire passer un message plus explicite avec une image plutôt qu'avec 3 paragraphes, une image peut être accompagnée d'un titre et d'une description orientés SEO avec des mots clefs pertinents

            7 - Ancienneté du site : 

            Avec une note de 5/10, l'ancienneté du site n'est pas l'un des facteurs les plus importants pour le SEO. Bien qu'il soit très important pour une refonte de site internet, car le référencement est rattaché à un nom de domaine et non pas aux codes sources du site, un site internet réalisant une refonte pourra alors jouir de son ancien référencement. Attention toutefois, il est en effet nécessaire, afin de garder son référencement intact, que le contenu du site soit toujours riche et que les anciennes URL du site soient redirigées correctement (si changement d'URL il y a).

            Vous souhaitez connaître les 19 autres ? Retrouvez toute l'infographie sur le blogdumoderateur.com.

            Vous souhaitez faire développer un site internet avec un bon référencement ? Vous souhaitez faire analyser la performance de votre site ? 
            Contactez-nous dès maintenant pour nous parler de votre projet.

            Nous contacter

            Lire l'article

            Email marketing : les 3 bonnes techniques

              Utilisé au moins 1 fois par semaine par plus de 90% des internautes, l'e-mail a encore de beaux jours devant lui. Toujours grandement utilisé par les entreprises, l'envoi de l'e-mail marketing reste un outil incontournable en 2019 pour fidéliser ses clients et attirer de nouveaux prospects, à condition de suivre les bonnes pratiques.

              L'e-mail, késako ?

              Avec près de 1,4 milliard d'envois par jour et une réception d'environ 39 mails par personne, l'e-mail marketing est devenu la bête noir des internautes qui se retrouvent submergés par des réceptions de mails souvent mal ciblés et pas toujours intéressants. 

              Que ce soit sous forme d'abonnement à une newsletter ou un envoi de mail standard (relance, offre commerciale, invitation), les entreprises doivent rivaliser d'imagination afin de proposer un message accrocheur qui incitera l'internaute à cliquer sur le mail en question et remplir l'objectif espéré par l'annonceur (achat, réponse à un évenement, prise de contact)...

              La rédaction d'un e-mail marketing devient alors un travail de réflexion et de rédaction assez fastidieux qu'il faut savoir décortiquer point par point.

              1 - Qui, quoi, quand, vers où ?

              Nom et identité de l'envoyeur : C'est la toute première chose que les internautes verront. Le nom de la société émettrice doit donc être le plus claire possible afin de ne pas porter à confusion ou d'induire l'internaute en erreur. 

              • Avoir un bon objet de mail : Court, simple, conçit. Le message d'un mail ne doit pas être trop long sous peine d'être coupé par la messagerie, effaçant alors une partie du message. L'utilisation des émojis peut également être recommandé, rendant l'objet du message plus sympathique et attirant l'oeil de l'internaute. Il est également fortement déconseillé d'utiliser certains mots afin de ne pas être considérés comme "spammeur". Voici une liste non exhaustive des mots à ne pas utiliser :

              • - Promotion
              • - Gratuit
              • - Jeux
              • - Argent
              • - Urgent
              • - Hot
              • - Sexe...

              • Date et heure d'envoi : Même si le nom est clair et que l'objet du message est bon, si l'e-mail est envoyé à n'importe quelle heure de la journée, celui-ci aura de grande chance de ne pas être lu ou de se fondre avec tous les autres mails. Il est alors indispensable de connaître sa cible et ses habitudes afin d'appréhender au mieux sa façon d'agir. Les internautes ont tendance à consulter leur messagerie via leur smartphone le matin entre 7h et 9h et en fin de journée après 19h. En prenant en compte ces éléments ainsi que les données acquises sur ses clients, une entreprise peut alors en déduire une heure optimale d'envoi de mail.

              Et le site derrière : Tout comme l'heure d'envoi, il est primordial de sélectionner pour page d'arrivée la page la plus adéquate d'un site internet, ou, mieux encore, de créer une page d'atterrissage spécifique pour la campange. Encore faut-il que le site derrière soit adapté aux smartphones. Comptant plus de la moitié des ouvertures de mails sur téléphone, un site internet a l'obligation d'être réalisé en responsive afin que les internautes puissent y naviguer simplement et réaliser un achat/contact/téléchargement...

              2 - Le contenu

              1 objectif : Dans tout message marketing, il est indispensable de respecter la règle du 1 objectif = 1 message. Afin de ne pas faire perdre de vue aux prospects l'objectif réel du message en le noyant avec trop d'information, il est important de ne parler que d'un sujet par e-mail. 

              Structure ses mails : Tout comme avec un article de blog, lire un pavé de texte n'a jamais été très intéressant. D'autant plus si le message n'était pas désiré par l'internaute, un e-mail contenant uniquement du texte ne sera alors pas lu en entier ou le message ne sera pas compris. Il est donc impératif de donner un aspect plus visuel et graphique à un e-mail en rajoutant des images de présentation. Le ratio idéal est de 60% de texte et 40% d'image afin que l'e-mail soit attractif et contienne les données essentielles du message à faire passer. 

              La personnalisation : C'est bien connu, une entreprise qui s'adresse à un prospect comme s'il le connaissait est une entreprise qui aura un retour sur investissement plus important. Dans l'objet du mail ou dans le texte, il est possible de rentrer le nom/prénom du prospect, ainsi que d'autres informations rendant la personnalisation du message encore plus grande (date d'anniversaire, date du dernier achat, nom de l'animal de compagnie...)

              3 - Analyses et tests permanents 

              • Tester, toujours tester : Le meilleur moyen pour trouver la meilleure approche, le meilleur objet ou la meilleure heure d'envoi d'un e-mail est de tester. Certaines applications d'envoi de mail permettent également l'envoi en AB testing. Il est alors possible d'envoyer à une même cible 2 messages différents pour voir lequel sera le plus impactant, de choisir 2 heures différentes pour envoyer des mails, ou d'utiliser 2 contenus pour analyser lequel aura été le plus accrocheur.

              Un moyen pour traquer les internautes : L'envoi de mail doit bien entendu être utilisé en corrélation avec un outil d'analyse des retombées afin de savoir si la campagne a eu un impact. Taux d'ouverture, taux de clic, temps passé sur le site... Chaque donnée doit être analysée afin de pouvoir être réutilisée pour les envois de mail futur.

              Vous pensez faire un envoi de mail mais avez besoin de l'aide d'un professionnel ? Vous souhaitez faire développer votre site internet ?
              Contactez-nous dès maintenant pour nous parler de votre projet.

              Nous contacter

              Lire l'article

              HTTPS - Votre site est-il sécurisé pour Google ?

                Le HTTPS, ce nouveau protocole dont en entend parler énormément surtout avec les nouvelles mesures prises par Google, qu'est-ce que cela représente réellement ?

                "Hyper Text Transfer Protocol Secure", le HTTPS est un protocole de sécurité qui vise à crypter et protéger les échanges d'informations entre différents sites internet. De nombreux intérêts incitent les sites internet à choisir ce nouveau protocole au détriment du simple protocole HTTP. Ces intérêts sont :

                • La protection des informations

                Les données envoyées avec le protocole HTTPS sont sécurisées grâce au protocole TLS (Transport Layer Security) ce qui donne au site 3 niveaux de protection :

                - Chiffrement : quand un internaute se trouve sur un site internet, toutes ses actions sont encodées afin de le protéger des éventuels interceptions illicites. 

                - Intégrité des données : les informations échangées entre l'internaute et le site ne peuvent en aucun cas être modificées ou corrompues durant leur transferts.

                - Authentification : prouve que l'internaute navigue sur le bon site internet et non pas un site frauduleux se faisant passer pour le site en question.

                • Une aide pour le référencement

                Bien que le protocole HTTPS n'apporte pas de valorisation du référencement d'un site à proprement parler, l'intérêt d'un point de vue du référencement repose surtout sur les sites concurrents qui ne possèdent pas de protocole HTTPS. En effet, Google va valoriser dans son classement, sur une requête d'internaute, tous les sites étant en HTTPS. De ce fait, les sites n'ayant pas ce protocole ne se verront pas déclassés, mais moins avantagés par Google. 

                Avoir un site en HTTPS permet alors de mettre toutes les chances de son côté afin d'avoir un référencement optimal.  

                • Un sécurité supplémentaire pour le client

                De nombreux sites sur internet sont malheureusement frauludeux et de plus en plus de consommateurs s'attachent sur la sécurité d'un site avant de commander. Grâce à un petit cadenas placés juste devant l'URL du site, celui-ci est indiqué comme sécurisé. 61% des internautes ont d'ailleurs déjà abadonné un achat car le site internet n'était pas en HTTPS et ne donnait pas un gage de sécurité et fiabilité.

                Même si un site internet n'est pas marchant, le protocole HTTPS donne quand même un gage de qualité et fiabilité du site, donnant alors une meilleure image de la marque.

                Bien entendu, la réussite d'un site ne dépend pas uniquement du HTTPS. Celui-ci doit être bien pensé à réalisé avec une équipe de professionnels passionés. 

                Vous souhaitez faire développer votre site internet ? Contactez-nous dès maintenant pour nous parler de votre projet.

                Nous contacter

                Lire l'article